Plusieurs équipes policières (dont le GSA et le CGSU) se sont rendus hier soir à la rue Armand Bocquet à Farciennes pour y mener une perquisition dans un petit garage, situé dans une impasse. Cette opération avait été organisée dans le cadre d'un dossier financier, sur demande du juge d'instruction en charge de l'enquête. "Au départ de ce dossier, il s'agissait d'un possible travail frauduleux au sein du lieu perquisitionné", confirme-t-on du côté du parquet au lendemain de l'opération policière.

Le pot aux roses découvert

Finalement, une fois sur place, les policiers présents en nombre ont découvert tout autre chose. "Ils sont tombés sur des traces laissant penser qu'une culture de cannabis était aménagée sur place. Il y avait clairement des traces de plantation de cannabis. Du matériel a été saisi, ainsi que de l'argent."

Deux personnes, en séjour illégal et originaires du Maghreb, ont été privées de liberté. "Les auditions étaient en cours. Le nouveau volet du dossier découvert hier sera mis à l'instruction et les deux suspects seront présentés devant un juge d'instruction", précise le parquet. Après cette découverte, un second endroit (le domicile d'une des personnes privées de liberté) a été perquisitionné.

Quant au volet financier, le juge d'instruction en charge du dossier n'a pas souhaité donner plus d'informations sur les faits.