Charleroi

L'ancien directeur-adjoint du service Propreté à la Ville de Charleroi a été reconnu coupable de harcèlement à l'encontre de l'ancien échevin de l'Écologie urbaine et de la Propreté Alain Eyenga et a été condamné à six mois de prison avec sursis, indiquent mardi les journaux de Sud Presse. 

Alain Eyenga a été échevin à Charleroi de 2009 à 2012 et avait été obligé de quitter ses fonctions précipitemment. "Une lettre anonyme me reprochait d'avoir utilisé du personnel de mon cabinet pour un souper caritatif, mais aussi pour le fonctionnement de deux ASBL paracommunales. Cité devant le tribunal, j'ai dû présenter ma démission avant d'être innocenté de tous les chefs d'accusation par la justice", rappelle Alain Eyenga.

Acquitté de ses accusations, l'ancien échevin avait décidé de porter plainte contre l'ancien directeur et de mettre l'affaire en justice.