Le mardi 12 janvier dernier, la zone de police des Trieux (Courcelles/Fontaine-l'Evêque) a mené une opération d'envergure dans le milieu des stupéfiants. Huit perquisitions ont été menées, sur ordre du juge d'instruction en charge du dossier, au sein du territoire de la zone de police des Trieux mais également sur la zone de police de Châtelet et de Binche. Après plusieurs mois d'enquête menée par le service d'enquête et de recherche des Trieux, sept suspects ont été interpellés. 


Outre les interpellations, les policiers ont également saisi des stupéfiants, de l'argent, des munitions, une arme à feu et un gilet pare-balles ainsi que du matériel informatique et de télécommunication.

"Cinq des suspects déjà bien connus des services de police ont été placés sous mandat d'arrêt. Les deux autres personnes interpellées ont été relaxées après audition", confirme le parquet de Charleroi.

Une collaboration de plusieurs zones de police a permis la réussite de cette opération. "Il s'agit d'une collaboration entre les différents services internes des zones de police et les zones de police de Binche et Mariemont, sans oublier les unités d'assistance spécialisées de la police fédérale et des zones de police de Châtelet, Namur et La Louvière."