Cette 7e technique ouvrira en septembre à l'IND : une formation haut de gamme pour les meilleurs bars et hôtels de la région, avec langues intensives, communication et gestion.

L’Institut Notre-Dame de Fleurus (IND) et son école hôtelière dont sont issus bon nombre de chefs de renoms se lancent dans une nouvelle aventure : une 7e technique (avec qualification et gestion, ce n’est pas du professionnel) en "barman/barmaid". Une nouveauté puisqu’il n’existait en 2019 qu’une seule école en Fédération Wallonie-Bruxelles qui proposait cette section.

"Il faut savoir qu’un barman, ce n’est pas juste quelqu’un qui fait des cocktails derrière un bar. Il faut une certaine culture de l’hôtellerie, parce qu’on sert des clients hauts de gamme. C’est un poste à responsabilités, souvent de soirée ou de nuit, mais avec un salaire intéressant pour commencer, à 1 800 euros au moins, et c’est un des métiers en pénurie", explique Daniel Mathy de l’IND. "C’est pour cela qu’on fait des cours poussés en anglais, en français et en communication, avec évidemment plein de stages et de visites dans les beaux bars et les hôtels de Charleroi et de Bruxelles. Et puis tout le background en techniques de bar, gestion des achats et des stocks, etc."

Pour s’y inscrire, il faut avoir fait une 6e technique dans l’hôtellerie. Inscriptions à partir du 17 août, déjà 8 élèves sont prévus, mais il reste de la place.

L'IND fête ses 60 ans, l'école hôtelière ses 40 ans

A l'Institut Notre-Dame, rue de Bruxelles, l'enseignement général fêtera ses soixante ans cette année, alors que l'Ecole Hôtelière soufflera ses 40 bougies. "Afin de célébrer dignement ce double anniversaire, plusieurs festivités ont été prévues en 2020-2021. Elles seront détaillées à la rentrée en fonction de l’évolution des contraintes sanitaires. Ce passé glorieux n’empêche pas pour autant le corps enseignant de constamment être à la recherche de modernisations et de surfer sur l’évolution des métiers, des techniques et autres impératifs professionnels."