Au lendemain du drame qui s’est joué en deux temps, le parquet de Charleroi a communiqué diverses informations sur le décès pour le moins suspect de Valerio, jeune homme de 21 ans travaillant dans la mécanique. Pour rappel, ce dernier a été déposé mercredi soir devant le CHU Marie Curie de Lodelinsart par une voiture avec deux personnes à son bord. Si le véhicule s’était évaporé dans la nature, on a appris ce jeudi après-midi que les deux personnes qui ont déposé Valerio à l’hôpital font partie de la liste des gens privés de liberté.

Avant ça, Valerio a été victime d’un coup de feu en plein thorax du côté du cœur. Ce qui ne lui a pas laissé la moindre chance… « Mais on ne sait pas encore dans quelle circonstance et pourquoi ce coup de feu a été donné. On ne connaît même pas l’endroit où la scène s’est produite », admet le parquet de Charleroi.

Le calibre de l’arme utilisée par le tireur présumé est encore inconnu. Une autopsie aura lieu ce jeudi en fin de journée. Valerio était connu pour deux trois histoires de vols et de recels, sans être le criminel craint par tout le monde, confirme le parquet de Charleroi. Toutes les pistes pour expliquer l’origine de ce drame sont actuellement explorées par la justice.