Charleroi

Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné mercredi M.A. à une peine de huit ans de prison. 

L'homme, âgé de 29 ans, était poursuivi pour une tentative de meurtre et un viol commis sur deux prostituées. Le prévenu niait les deux préventions à sa charge. Le ministère public avait requis 10 ans de prison ferme à son encontre. Le 25 mars 2017, M.A., qui se trouve sous bracelet électronique, avait pris en charge une prostituée à Charleroi. Il avait ensuite violenté la victime à Châtelet (Hainaut), en la laissant pour morte, sur le trottoir. L'ADN du suspect avait été retrouvé sur un mouchoir, sur un emballage de préservatif et sur la veste de la victime.

Le prévenu niait toutefois l'agression. "Je fréquente souvent les lieux. J'ai probablement jeté un mouchoir et un préservatif sur place bien avant les faits", prétendait-il.

L'homme était également suspecté d'un viol commis sur une seconde prostituée, dans un bois à Fleurus, en septembre 2017. Sa plaque d'immatriculation avait été relevée par la victime mais M.A. contestait également le viol.

Selon le ministère public, le prévenu était bien l'auteur de ces deux faits. "Il y a des éléments clairs, précis et concordants qui prouvent sa culpabilité", avait-il avancé.

Me Fabian Lauvaux, conseil de la défense, plaidait avec confiance un acquittement. Selon lui, le dossier ne comportait aucun élément permettant d'accabler son client.