Au départ, Louis était poursuivi pour des faits odieux commis sur cinq enfants. Le prévenu avait réussi à attirer la confiance des parents de deux jeunes filles, atteintes d'un retard mental, et était fréquemment chargé de les garder. Ces dernières se rendaient avec plaisir au domicile du prévenu puisqu’il y avait un poney…

Et pour passer à l’acte, Louis a usé de menaces odieuses, en menaçant d'étrangler la mère d’une jeune enfant de 7 ans ou de frapper le poney préféré de cette victime. Entre juillet et septembre 2020, Louis a abusé de la jeune mineure, âgée de moins de 10 ans. Même chose pour l’autre enfant, qu’il emmenait dans sa chambre pour sévir.

Bien avant ces abus sexuels, Louis a sévi une première fois sur sa propre fille entre 2006 et 2011. Notamment, dès que sa femme quittait le domicile familial. Le petit frère d’une des victimes a également été victime d’attentats à la pudeur. Une peine d’une dizaine d’années de prison était requise contre le prévenu. Finalement, Louis écope de 7 ans de prison ferme.

* Pour rappel, un numéro gratuit, le 0800 98 100, existe. Géré par SOS Viol, il offre écoute anonyme et soutien aux personnes victimes de violences sexuelles et à toutes celles et ceux concernés par la problématique.