C’était il y a bientôt un an de cela, l’annonce des mesures contre la pandémie avait mis beaucoup de secteurs en péril. Dès mars, nous avons observé une baisse significative du prix des carburants. Cela peut s’expliquer par le fait que le trafic était moins dense qu’à l’accoutumée et que la population sortait moins au vu des mesures de confinement qui étaient en place. Prenons l’exemple du diesel qui était aux alentours de 1,5€/L avant la crise mais il a connu une chute énorme au point d’atteindre 1,2€/L pendant le confinement. Puis durant l’année dernière, le prix n’a cessé de varier tout en restant en dessous des niveaux pré-crise. Depuis le début de cette année, les prix continuent d’augmenter. Ce phénomène est aussi valable pour l’essence qui a connu les mêmes variations depuis un an, puis une augmentation depuis janvier.

Voici quelques bons plans dans les alentours de Charleroi:

  • Située à Lodelinsart sur la nationale (N569) entre l’hôpital Marie Curie et la sortie de l’autoroute E420, la pompe Lukoil propose des tarifs avantageux notamment pour l’essence (super 95) qui est au prix de 1,266€/L (vs 1,434€/L de prix maximum en Belgique).
  • Concernant le diesel, on peut retrouver à côté du Colruyt de Gilly la pompe Dats 24 (entre la N29 et la N90) qui quant à elle propose le diesel le moins cher de la région au prix de 1,311€/L (vs 1.491€/L maximum).

D’autres alternatives existent, vous pouvez retrouver la pompe Texaco à Mont-sur-Marchienne sur la chaussée de Thuin (1,269 €/L pour l’essence) mais également la Shell express de Couillet sur la route de Philippeville (1,318 €/L pour le diesel).

Les différents prix cités ont été tirés du site carbu.com au lundi 22 février.