Avec les orages dans la nuit de jeudi à vendredi, la route de la Basse Sambre (N90) a une nouvelle fois dû être fermée à la circulation. La police de la route (WPR) a fermé le passage d'un petit tunnel à hauteur de Gilly pour permettre au service voiries d'intervenir : la cuvette était remplie d'eau, une vrai piscine. 

C'est loin d'être la première fois que cela arrive. Début juin, lors d'un épisode orageux qui a traversé la Belgique, un automobiliste s'était d'ailleurs retrouvé coincé au même endroit. Le problème est récurrent, et il s'agit d'un axe important pour accéder à toute une portion de Charleroi: la route de la Basse Sambre relie en effet le R3 au R9 et ses nombreuses sorties permettent de distribuer le trafic automobile dans tout Gilly.

On s'est renseignés pour savoir comment on pouvait en arriver là, encore et encore. "C'est un point bas qui est géré par des pompes, mais en cas de gros orages les pompes peuvent saturer", nous revient le SPW, responsable de la voirie régionale. Il nous revient par ailleurs que les pompes ne sont pas assez puissantes, et, point embêtant : le disjoncteur qui alimente lesdites pompes saute régulièrement... parce qu'il se retrouverait sous eau aussi, à cause des pompes qui ne suivent pas. Et la cuvette se remplit alors d'autant plus. 

Cette dernière information n'a pas pu être confirmée par le SPW, qui par ailleurs se renseigne sur les éventuelles mesures prévues à cet endroit. On ne manquera pas de vous informer davantage à ce moment-là.