Charleroi Entre janvier 2018 et août 2019, 493 véhicules ont été incendiés sur l'arrondissement de Charleroi. Le parquet et la police veulent lutter efficacement contre ce phénomène.


Le parquet de Charleroi et Laurent Coucke, directeur coordinateur Hainaut de la police fédérale, ont analysé le phénomène des véhicules incendiés ces dernières semaines sur l’arrondissement de Charleroi.


Sur la province de Hainaut, la grande zone de Charleroi est la plus touchée de la province par ces incendies. La zone de police de Charleroi et des Trieux sont les deux zones les plus impactées avec 493 véhicules incendiés entre le 1er janvier 2018 et le 31 août 2019.

Cela représente 54% pour l’arrondissement de Charleroi. En comparaison, les incendies de véhicules sur le territoire montois représentent 46%.

75% des incendies la nuit

Les actes criminels sont très souvent commis durant la nuit, entre 22h et 6h du matin.


Les causes sont diverses mais la thèse criminelle est la plus retenue. «Il s’agit de règlements de comptes, de pyromanes, de vandalisme mais également de fraudes à l’assurance», explique Vincent Fiasse, procureur du Roi.

Deux actions mises en places

En concertation avec les compagnies d’assurances, deux mesures seront déployées par les zones de police de l’arrondissement de Charleroi. « Il y a aura un policier référent dans les 9 zones de l’arrondissement. Lors de l’enquête interne réalisée par les compagnies d’assurances, si certains éléments semblent intéressants, ils pourront rentrer en contact avec ce policier référant afin d’avancer dans l’enquête », détaille Vincent Fiasse.


La seconde mesure concerne les procès-verbaux de constat réalisé lors des incendies. « Nous avons sondé les compagnies d’assurances pour permettre de recueillir les questions existentielles à se poser dans le chef des policiers lorsqu’ils dressent les PV. »

À travers ces mesures, la police et le parquet de Charleroi souhaitent être plus pro-actif face aux incendies criminels, « qui touchent tous les types de véhicules », conclut le parquet de Charleroi.