Charleroi Incrédulité et mauvaise surprise pour la commune de Courcelles, mercredi matin, quand les ouvriers communaux ont découvert que les barrières du cimetières s'étaient volatisées durant la nuit. 


Des voleurs ont subtilisé les barrières, de 4 mètres de larges et pesant quelques kilos à peine, dans la nuit de mardi à mercredi. D'après RTL Info, le vol n'aurait aucun sens : barrière sur mesure, n'étant pas en métal lourd, "juste pour nous embêter peut-être", a souligné un ouvrier communal sur leur antenne.

Des outils ont été abandonnés sur place, peut-être de quoi aider la police à retrouver la trace des barrières disparues, mais l'espoir - dans ce genre de situations - est maigre. 

C'étaient les ouvriers eux-même qui avaient réalisé les barrières du nouveau cimetière, avec des barres de fer et du grillage.


Correction: les barrières n'étaient pas lourdes, mais plutôt sans aucune valeur.