Tous s’attendaient, le 8 mars 2019, à vivre une soirée tranquille entre copains sur le parking derrière la Bpost de Gilly… Parmi eux, Walid et Zakaria. Ces derniers se trouvent dans la Mazda du premier cité à discuter de tout et de rien, sans alcool et sans drogues. À l’époque, Walid à 21 ans et est en possession de son permis de conduire depuis sept mois. 

En l’espace de quelques secondes, la simple soirée bascule dans la tragédie : Zakaria monte sur le capot de la voiture de Walid, qui doit se rendre à la gare pour aller chercher un ami. L’ami de Walid lance un défi totalement stupide à un autre copain, également posé sur la carrosserie. « Le premier qui saute, c’est une p*** ». Walid enclenche la première puis la seconde vitesse pour faire descendre les deux amis. Le premier saute rapidement de la voiture en marche, pas Zakaria. Après un coup de volant à gauche, Zakaria chute lourdement au sol.

Emmené à l’hôpital par Walid, Zakaria succombe à ses blessures six jours plus tard… Poursuivi pour des coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, Walid a finalement obtenu la mesure de faveur la plus favorable possible : une suspension du prononcé de 3 ans.