L’étudiant en dernière année de mécanique était en aveux d’avoir, le 20 mai dernier, semé les flics au volant d’une Audi RS3, puissant bolide loué. Au moment des faits, les policiers souhaitaient intercepter l’Audi. Immatriculé en Pologne, ce véhicule se trouvait dans les radars de la police. "C’est une société belge qui loue ce genre de véhicules en Pologne avant de les louer, chez nous, à des particuliers. Évidemment, ce genre de procédé pose problème et la police est chargée de saisir les voitures", expliquait le parquet.

À lire aussi | Au volant d’une Audi RS3 louée à 3.399€/jour, il parvient à semer la police avant de percuter un muret

Youness avait paniqué "comme un débile" puisque le véhicule, qui se loue à plus de 3.000 euros pour 24 heures, n’était pas loué à son nom. Pris en chasse dans un premier temps par les policiers châtelettains au volant d’une BWM X5, Youness était parvenu à les semer. La zone de police Germinalt avait pris le relai, avec le même échec.

Le fuyard était finalement interpellé après avoir percuté un muret. "Il s’est caché sur le parking d’un magasin à Gerpinnes et a jeté les clés de la voiture en dessous d’un autre véhicule. Il a été vu par un témoin."

Pour la substitute Dutrifoy, il n’était pas non plus impossible que Youness ait agi de la sorte pour une tout autre raison. Les policiers avaient découvert dans le bolide une petite quantité de stupéfiants, ainsi que 425 euros. Le sac banane de Youness contenait 940 euros de plus.

Une peine de 18 mois de prison avait été requise contre le jeune étudiant. Ce dernier, qui n’était pas poursuivi pour les stupéfiants, a obtenu la plus clémente des mesures de faveur.