Il est passé deux heures du matin, le 27 décembre 2018, lorsque Jean-Pierre (prénom d’emprunt) tambourine à la porte du domicile de Youri. Le solide gaillard va ouvrir la porte et tombe nez à nez avec l'homme, visiblement bien décidé à récupérer une importante somme d’argent que lui doit Youri…

La discussion s’envenime rapidement dès que Jean-Pierre fait un geste qui ne plaît pas à son acolyte. Hors de lui, Youri donne le premier coup avant que les deux hommes se battent comme des chiffonniers. Ce lundi matin, Youri a confirmé être l’auteur du premier coup qui a déclenché les hostilités entre les deux hommes. Craintif de l’attitude du prévenu, Jean-Pierre ne s’est pas déplacé au tribunal correctionnel de Charleroi.

Médiation pénale qui a échoué

Ce dossier aurait pu ne pas être plaidé devant le tribunal correctionnel. Une médiation pénale avait été lancée entre les deux parties. Mais la procédure a échoué, non pas à cause de Youri. "La victime souhaitait absolument que le prévenu reconnaisse l’avoir frappé avec un objet. Ce qui n’a pas été le cas alors la médiation a pris fin", confirme le parquet, qui avait prévu une peine de travail de 30 heures à l’issue de la médiation.

Une mesure de faveur est requise par le parquet, qui ne s’oppose pas à une suspension du prononcé ou à une peine de travail. Jugement dans un mois.