Face au tribunal correctionnel de Charleroi, seul Youssef a comparu. Défaut a donc été requis contre Salim, son colocataire. Le 23 septembre 2021, à Gilly, le premier cité a été intercepté par les policiers après un drôle de manège avec une personne aux apparences troubles.

Lors d’une fouille, les policiers ont découvert quinze boulettes d’héroïne (37 grammes environ) et 8 boulettes de cocaïne (4 g) sur Youssef. Malgré les constatations policières, ce dernier conteste être un dealer de rue.

Mais une cliente démonte sa version. « Elle a été entendue en octobre dernier dans le cadre d’un autre dossier. Elle a précisé qu’elle se fournissait aussi à Gilly, à l’endroit proche où le prévenu a été interpellé. Elle l’a reconnu sur panel photo et a fourni son numéro de GSM », insiste le parquet.

Salim, lui, a également été reconnu par la cliente. Ce dernier a été interpellé alors qu’il se trouvait dans l’appartement occupé par Youssef. Lui aussi conteste la vente, mais admet être un consommateur. Une peine de 18 mois de prison a été requise contre les deux hommes. Jugement dans deux semaines.