Ce mardi, à la dixième chambre correctionnelle de Charleroi, Youssef comparaissait devant le juge pour des faits de vols : l’un concerne un sac à main et l’autre des colis au préjudice de la société Bpost.

Le prévenu qui se défendait sans le conseil d’un avocat a contesté les faits. "J’ai prêté ma voiture à un ami. Je ne savais pas qu’il allait voler". De plus, aucune correspondance entre les images de vidéo surveillance et Youssef n’a été établi par la police.

Par manque d’éléments, la procureure du roi a donc demandé l’acquittement au bénéfice du doute du prévenu.

Le jugement sera rendu le 28 septembre.