"Il faut protéger la société !" Le message, provenant du ministère public était clair et témoignait, à lui seul, du danger que représente Yves. Fort heureusement, le tribunal a bien compris le message de prévention et a condamné, ce jeudi, l’homme de 30 ans à 6 ans de prison ferme avec une mise à disposition du TAP de 10 ans.

Entre le 26 janvier 2017 et le 12 mars 2019, Yves a reconnu avoir commis des attouchements sur Anna (prénom d’emprunt), sa propre fille de deux ans au moment où les actes sexuels ont débuté. Le trentenaire pratiquait "le jeu du bébé" avec la petite. Yves caressait le sexe d’Anna avec son pénis.

Dans la foulée, une nouvelle victime se manifeste. Il s’agit de Marie (prénom d’emprunt) née en 2009, fille d’une femme qu'Yves a fréquentée quelques semaines. La mineure explique qu’Yves a posé sa main sur ses fesses, alors que sa mère se trouvait dans la cuisine pour préparer une tasse de café à son invité.

Le cas d’Yves faisait peur. Ce dernier a été condamné en 2007 devant le tribunal de la jeunesse pour viols sur sa nièce !