Charleroi Avec sa bonne humeur communicative, elle se voit bien trouver un nouveau mari.


Yvonne Coyette, bon pied bon œil, entre sous les applaudissements dans le réfectoire du home Spartacus Huart de Courcelles.

À la voir plaisanter avec tout le monde, jamais on ne se doute qu’elle fête ses 100 ans !

Celle qui est née au lendemain de la première guerre mondiale à Souvret est un vrai vent de bonne humeur. Accompagnée de ses 2 nièces toujours attentives, la centenaire n’hésite pas à rappeler à chacun les secrets de sa longévité : "Je suis pour l’amour et la bienveillance, je n’aime pas dire de mal des gens et je suis toujours de bonne humeur. Sans voiture, j’avais l’habitude de me déplacer à pied et de faire du sport" s’exclame-t-elle sous le regard approbateur de ses nièces.

Malgré son grand âge, Yvonne reste très coquette et se permet de glisser ça et là quelques grivoiseries qui étonnent toute l’assemblée.

Si elle est née à Souvret, elle a voyagé dans toute la Belgique : "J’ai vécu dans l’entité de Courcelles et alors que je me rendais à Gand en train, j’ai eu le coup de foudre pour celui qui est devenu mon mari. J’ai donc habité quelques années à Gand. J’y étais pendant la guerre. J’ai aussi vécu à Londres. Grâce à cela, je parle couramment français, néerlandais et anglais."

Entourée de ses amis, la jubilaire a reçu les honneurs de la bourgmestre Caroline Taquin, de l’échevine Sandra Hansenne et de la présidente du CPAS Aurore Goosens. Pour l’occasion, elles lui ont offert une copie de son extrait d’acte de naissance.

Établie au home Spartacus Huart depuis 1986, Yvonne a toujours décidé de ses déménagements : "Au départ, j’étais dans une maison puis en 2002 je suis venue m’installer dans le home. J’ai connu 3 directeurs avec lesquels tout s’est toujours bien passé."

Le directeur actuel de l’établissement, Jeffroy Ansseau, est élogieux envers sa pensionnaire : "Nous n’avons jamais eu de problème avec Mme Coyette, c’est une dame très plaisante, toujours bienveillante et de bonne humeur. Nous sommes ravis de la fêter aujourd’hui. Dans quelques jours, nous fêterons les 99 ans d’une autre pensionnaire."

Les nièces d’Yvonne, Patricia et Anne-Marie Coyette témoignent de la bonne santé de leur tante : "Elle a toujours pris ses décisions toute seule. Nous ne sommes jamais intervenues dans ses déménagements entre sa maison et le home. Elle est entièrement autonome même si elle s’aide un peu d’une tribune pour se déplacer."

Parmi ses hobbies, Yvonne affectionne particulièrement la lecture : les livres policiers et les histoires d’amour.

Toujours le mot pour rire, la centenaire se voit bien retrouver un nouveau mari pour "ses vieux jours".