Liège Les travaux débutent au Pré Madame, l’ancienne usine va devenir un vrai village.

C’est un projet qui est sorti du bois voici près de 10 ans et auquel de nombreux habitants de Herstal ne prêtaient plus attention. Mais ce vendredi 24 avril 2015, Santo Franco, administrateur-délégué de New Market, propriétaire du site Pré Madame (anciens locaux de la FN Herstal), était fier de lancer les travaux d’un titanesque chantier; devant un bourgmestre, Frédéric Daerden, visiblement ravi.

Il faut dire qu’un investissement de cette ampleur, de nombreuses villes en rêvent, surtout lorsque l’argent injecté doit reconvertir une friche industrielle située au cœur du tissu urbain. Le montant consenti atteint quand même… 100 millions d’euros !

D’une autre époque, les bâtiments du Pré Madame le sont assurément. Sur près de 50.000 m², on retrouve deux gigantesques bâtiments offrant une capacité totale de 90.000 m² et des volumes énormes. Le tout, au cœur de Herstal donc, rue du Tige. Tout raser et refaire du neuf ? La manœuvre aurait été simple; trop pour New Market visiblement, qui compte utiliser l’ensemble de la structure, pour créer du logement. Mais pas seulement, le projet englobe aussi des services de proximité, un hôtel, une maison de repos, un centre culturel, une crèche ou encore des bureaux et un hall d’exposition. Un pari risqué.

Au cœur du projet, il y a clairement le logement. Sur les 88.360 m² exploités, 30.500 m² le seront par des habitations allant d’une à quatre chambres, ceux-ci sont destinés à faire revivre ce lieu, tel "un village urbain", comme le définit lui-même Santo Franco. Une cinquantaine de ces logements seront réservés à des logements sociaux, acquis par la société régionale de logements de Herstal.

Ce vendredi, on posait donc la "première pierre " d’un chantier qui doit évoluer en plusieurs phases. La première concerne 89 des 339 logements mais aussi la maison de repos qui doit offrir 104 lits et s’étendre sur 6.000 m². Suivront la crèche, les commerces de proximité au rez-de-chaussée, un hôtel de 63 chambres, le centre culturel ainsi que, pour tout cela, 28.560 m² de parkings bien nécessaires.