Les travaux d’extension des écoles de Liers spécialisés, Émile Muraille et des Cascogniers sont programmés pour cette année 2021.

Les travaux de l’école des Cascogniers ont commencé au début du mois de février. Ceux-ci concernent la création de deux nouvelles classes et des sanitaires dans un premier temps.

Les écoles de Vottem Centre et encore des Cascogniers subiront divers travaux pour améliorer leur consommation énergétique pour un montant de 550 000 euros. Aux Cascogniers, les travaux concerneront plus tard la rénovation complète de la toiture de l’école primaire avec isolation.

À Vottem, il est question de rénover complètement l’enveloppe du bâtiment. Au global, un montant de 2,5 millions d’euros est évoqué.

Des subsides bienvenus

"L’année 2020 s’est terminée dans des conditions inédites avec la crise sanitaire. Néanmoins, nous avons travaillé pour continuer à investir dans nos infrastructures, et notamment nos écoles. Rénover, agrandir et améliorer le cadre de vie des enfants et des enseignants sont une priorité du collège communal."

"Au-delà de la gestion de la crise sanitaire, ces travaux montrent que nous restons totalement mobilisés sur nos engagements. Je tiens d’ailleurs à saluer le travail de notre administration qui, par le sérieux des dossiers déposés, permet d’obtenir les subsides qui nous aident à investir dans l’éducation de nos enfants", explique Jean-Louis Lefèbvre, bourgmestre f.f. de Herstal.

Les travaux de l’école de Liers spécialisés (extension de 3 classes) et Émile Muraille (4 classes supplémentaires et sanitaires) débuteront dès que le pouvoir subsidiant aura donné son feu vert.

Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, Herstal a reçu des subsides de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour mettre en conformité les sanitaires de l’école de Liers et pour créer un bloc sanitaire aux Cascogniers.