Jessy Petit-Jean sur le toit du monde

Eric Matroule
Jessy Petit-Jean sur le toit du monde

Champion du monde de kick-boxing, ce gentleman-boxeur est un bel ambassadeur pour la ville de Liège

BEAUFAYS Déjà champion d’Europe à vingt-trois ans, Jessy Petit-Jean est maintenant le nouveau champion du monde welters de kick-boxing. “J’ai conquis mon titre contre le Japonais Keiji Ozaki. Nous avons dû être départagés, aux points, au terme des cinq rounds”, explique ce jeune Liégeois.

Ce sacre ne soulève aucune contestation possible tant Jessy fut supérieur, dans tous les domaines, face au tenant du titre ce 17 novembre au Country Hall de Liège. Pour rendre toute sa dimension à l’exploit réalisé par notre boxeur, il faut savoir que le kick-boxing est au Japon ce que le rugby est à l’Angleterre. “C’est le fruit d’une longue et intense préparation. Reporté à de multiples reprises pour différentes raisons, je voulais répondre présent le Jour J. Pour cela, je me suis imposé un entraînement rigoureux. Aujourd’hui, les habitants du Soleil Levant savent situer Liège sur une carte”, précise-t-il avec un petit sourire.

Son quotidien commence par un jogging de 60 minutes vers 6h30 avant d’enchaîner par du cardio et de la musculation. L’après-midi, après une sieste bien nécessaire, il retourne deux heures en salle. “Je suis tenu de m’organiser pour concilier le sport et mon activité professionnelle. Même si je boxe chez les professionnels, mon statut est purement amateur.”

Dans les dojos depuis déjà plus de 15 ans, notre champion est resté fidèle aux sports de combat. “Si j’avais plus de temps libre, je ferais davantage de karaté.” Durant ces longues années de pratique, il a eu le temps d’affiner toutes les qualités requises pour devenir un grand champion. “Il faut évidemment un gros mental mais aussi beaucoup de persévérance. Une excellente condition physique est indispensable. Il est inutile d’avoir une belle carrosserie si le moteur ne suit pas. Avec l’expérience, j’ai appris à gérer mes combats. Il paraît que j’ai également un bon coup d’œil et la vista. Ce sport est vital pour mon bien-être, pour mon équilibre”, conclut ce jeune homme bien loin des stéréotypes liés aux boxeurs.


© La Dernière Heure 2012

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be