Panthère abattue au Monde Sauvage: l'incroyable version du patron

Tout cela aurait commencé à cause...d'un cerf ! Le patron du parc donne sa version des faits.

M. B.
Panthère abattue au Monde Sauvage: l'incroyable version du patron
©Tonneau

Une chasse de plusieurs heures, une confrontation tendue… et une panthère abattue ! Plusieurs questions évidentes se posent au regard des événements qui se sont déroulés au Monde Sauvage ce mardi. Fallait-il traquer l’animal ? Pourquoi avoir tiré ? Pourquoi ne pas avoir utilisé un tranquillisant ? Toutes les solutions ont-elles été envisagées ?

Si ces questions méritent des réponses, force est de constater qu’un simple détail aurait permis d’éviter cette chasse à la panthère : une vitre qui ne se brise pas !

Selon Joseph Renson, l’enclos dont la vitre fut brisée était aux normes; il avait d’ailleurs déjà fait ses preuves. La vitre brisée ? La faute au gibier du coin… "J’ai ma théorie sur cette vitre brisée. Le parc est entouré de bois et le gibier peut facilement y pénétrer, par certains chemins. Il y a des cerfs, des biches, des sangliers"

En cette saison, poursuit le propriétaire, la chasse bat son plein et les animaux courent dans tous les sens. Des traces de cerf ont d’ailleurs été retrouvées face à l’enclos de la panthère : "Nous avons trouvé des excréments face à l’endroit où était la panthère." Pour Joseph Renson, il y a peu de doute : ce gibier aurait excité l’animal sauvage !

Une autre question se pose dès lors : la vitre de protection était-elle assez épaisse ? Non, a posteriori, puisque celle-ci fut brisée, mais le patron assure que les installations avaient prouvé leur efficacité par le passé : "Plusieurs fauves étaient passés par cet enclos, il n’y avait pas de problème."

Quant à la formation des personnes qui sont intervenues, il précise que le vétérinaire est chevronné : "Il travaille chez nous depuis 20 ans, il sait parfaitement ce qu’il faut faire."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be