Cristal park : c’est signé !

Pour l’hôtel quatre étoiles, des bureaux et pour la zone de loisirs

Jessica Defgnée
Cristal park : c’est signé !

Les négociations menées par Pierre Grivegnée (Immoval) en vue de développer le projet Cristal park au Val Saint-Lambert portent leurs fruits puisque certains accords viennent d’être scellés.

"C’est la plus belle réussite en terme d’incitation d’investissements privés puisque 15 millions (NDLR : coût de la rénovation du château du Val Saint-Lambert) vont générer 200 millions d’investissements privés et un millier d’emplois", souligne Alain Mathot, bourgmestre de Seraing.

C’est le groupe Van der Valk (enseigne Toucan) qui y implantera un hôtel quatre étoiles. Ce groupe familial possède plus de 80 hôtels, principalement aux Pays-Bas et en Belgique mais aussi en Allemagne, en France… "Un partenariat avec le groupe Van der Valk est à la fois gage de sérieux, de qualité mais également de long terme", assure Pierre Grivegnée, administrateur-délégué d’Immoval, qui gère le site du Val Saint-Lambert.

Concernant la zone de bureaux, le business park, un accord est intervenu avec un groupe de promotion bruxellois pour 10 immeubles à construire par phases, selon les besoins du marché. Son nom est gardé secret jusqu’à la finalisation des conventions définitives. Ce qui devrait se faire dans les prochaines semaines.

Une 1re phase de trois immeubles est prévue et la commercialisation est déjà lancée via Immoquest et DTZ. La zone de loisirs fait l’objet d’un accord avec la société allemande Parkview (Alpamare) et la société anglaise Neuman Aqua pour l’aménagement d’un parc aquatique. Les deux sociétés ont l’ambition d’y établir "l’un des parcs aquatiques les plus attrayants et modernes d’Europe !"

Par contre, il n’y aura pas de piste de ski couverte comme le projet initial le prévoyait mais bien un Minopolis. Il s’agit d’une mini-ville pédagogique destinée aux enfants de 4 à 12 ans. Pour tous ces projets, les demandes de permis devraient être déposées avant la fin de l’année.

Signalons aussi qu’Immoval a signé avec la société Coretec en vue de développer sur le site une centrale énergétique commune à l’ensemble des activités. Concernant les deux lotissements, les négociations se poursuivent.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be