“Docteurs, chômeurs  !”

Plus de 200 étudiants en médecine ont crié leur colère devant le CHU de Liège face au “manque” de numéros Inami.

M.B.
“Docteurs, chômeurs  !”
©Bechet

Plus de 200 étudiants en médecine ont crié leur colère devant le CHU de Liège face au “manque” de numéros Inami.

L’ambiance était très chaude ce jeudi matin devant les portes du CHU de Liège. Face à la politique d’attribution des numéros Inami. En effet, plus de 200 étudiants en médecine et dentisterie de l’ULg ont organisé une grève et ont tenu à sensibiliser les patients de l’hôpital universitaire. Si la politique d’attribution est en effet maintenue, “plus de la moitié d’entre nous n’aura pas la possibilité de pratiquer la médecine en Belgique”, expliquait Richard Duport, étudiant et porte-parole de la plateforme Inami pour Liège. Après 7 années d’études (au minimum), la pilule passe mal  !

“Étudiants pas contents”, “Docteurs, chômeurs” ou encore “C’est Inamissible” étaient les slogans criés par les étudiants en colère. Si le bon fonctionnement de l’hôpital n’a pas été mis en cause, c’est avant tout car les futurs médecins grévistes sont soutenus par leurs maîtres de stage et par la direction de l’hôpital. “Actuellement, seulement un étudiant de médecine sur deux et un étudiant en dentisterie sur trois obtiendront ce numéro Inami si rien ne change. C’est d’autant plus révoltant lorsqu’on connaît la pénurie actuelle de médecins à laquelle nous sommes tous confrontés”.

Dans le courant de la journée et en attendant un rendez-vous avec la ministre de la Santé Maggie De Block, les étudiants devaient se rendre place Sainte-Véronique à Liège, devant le siège du PS, afin d’interpeller Jean-Claude Marcourt, ministre de l’Enseignement Supérieur.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be