Des Chinois à Aywaille !

La Province de Liège sollicite Aywaille mais aussi Limbourg pour capter les touristes.

Marc Bechet
- Chinese toeristen op de Grote Markt (Brussel) - Touristes chinois sur la Grand Place de Bruxelles 3/01/2006 *** Local Caption ***
- Chinese toeristen op de Grote Markt (Brussel) - Touristes chinois sur la Grand Place de Bruxelles 3/01/2006 *** Local Caption *** ©Photo News

La Province de Liège sollicite Aywaille mais aussi Limbourg pour capter les touristes.

D’ordinaire, le jumelage d’une commune à une autre (étrangère) n’engage pas celle-ci à de gros investissements ; la raison d’un jumelage reste toutefois souvent liée à l’histoire d’un patelin, à son passé industriel ou économique, à son immigration.

Les visages étaient dès lors quelque peu confondus, ce jeudi soir au conseil communal d’Aywaille, lorsque le bourgmestre empêché (et président de séance), Philippe Dodrimont a proposé ce jumelage via la Province de Liège, avec une ville de la Province de Fujian… en Chine !

Depuis 30 ans en effet, la province chinoise et la Province de Liège sont liées, via une charte d’échanges. Mais c’est un récent accord commercial et touristique qui a poussé la Province à se tourner vers Aywaille, tout comme elle l’a fait vers Liège et Limbourg.

"Dans le cadre de ce 30ème anniversaire, la Province est en effet à la recherche de communes touristiques", a expliqué le libéral, "il va sans dire que cela a un rapport avec les vols qui sont désormais organisés depuis la Chine et qui arrivent à Bierset."

Depuis quelques mois en effet, les Chinois arrivent en masse sur le tarmac de LiègeAirport. Problème toutefois : ils sont tout aussi massivement dirigés vers Bruxelles, Bruges voire Paris et Amsterdam.

L’idée est donc de miser sur les atouts touristiques liégeois pour capter ce potentiel de touristes qui, souligne Philippe Dodrimont, "dépensent quand même 1.500 euros par personne en moyenne lorsqu’il arrivent quelque part."

Pourquoi Aywaille précisément ? Les présences sur la commune du Château de Harzé (propriété de la Province), du plus long cours d’eau navigable souterrain d’Europe (Grottes de Remouchamps) et d’un parc animalier n’y sont pas étrangères… à quand un Panda au Monde Sauvage ?

Plus sérieusement, on espère bien des retombées effectives, sur l’Horeca et la fréquentation des attractions touristiques de la commune. Et pourquoi pas inonder le hall des arrivées de Bierset avec des publicités pour le Monde Sauvage ? Pairi Daiza le fait bien à Charleroi…

"Nous allons vraiment encourager cette initiative", a ajouté le bourgmestre en titre… en réponse au scepticisme du socialiste René Henry, qui estime pour sa part que "ce n’est pas à une commune de s’en occuper".

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be