Seraing : Le PS s'apprête à aller seul, Ecolo n'en veut pas...

Pas de surenchère, estiment les Verts qui jettent le gant

Seraing : Le PS s'apprête à aller seul, Ecolo n'en veut pas...
©Jérôme Jacot

Pas de surenchère, estiment les Verts qui jettent le gant

Ecolo rate-t-il l'occasion d'intégrer le collège à Seraing ? Peut-être... En tout cas, les Verts resteront dans l'opposition durant les six prochaines années. « Il n'y aura pas de deuxième rencontre, les négociations sont désormais rompes », a annoncé mercredi soir Cécile Petit, coprésidente de la locale Ecolo.

Pourquoi ? Les Verts ont estimé qu'ils ne faisaient pas de surenchère dans les négociations en demandant deux échevinats. "Les deux échevins constituant une demande claire de notre part depuis le début des discussions, il n'y a pas eu la moindre « surenchère » dans notre chef. Pour nous, un échevin isolé au sein du Collège ne créait pas, au sein de la future équipe, l'équilibre nécessaire à la réalisation d'un programme évolutionnaire pour notre ville. Par ailleurs, d'un simple point de vue mathématique, deux postes sur neuf ne nous semblaient pas irréalistes, dans la mesure où nous représentons 10% des votes contre 42% pour le PS.» Voilà qui est clair.

Les Verts regrettent également que  "le PS n'ait pas su faire place à un nouveau projet et ait préféré la voie de la continuité, malgré le signal envoyé par les électeurs. Nous défendions avant tout un projet répondant aux défis de transition écologique et privilégiant une plus grande interaction entre les citoyens et les pouvoirs publics: budgets participatifs, isolation des logements, remise en route et amplification du projet VERDIR de l'Université de Liège, circuits courts, développement de la mobilité douce, ... C'est dans cette optique constructive et tournée vers l'avenir que nous avions répondu à l'invitation du PS et mené les discussions", conclut Cécile Petit qui, malgré le meilleur score des Verts, ne siégera pas au conseil – comme attendu – cédant sa place à la candidate d'ouverture, Diana Carbonetti.

Pas sûr que les socialistes trouvent beaucoup d'alliés dans les six années à venir.





null

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be