Tilff : le pont en bonne voie !

Le chantier du nouveau pont de Tilff a débuté il y a un an… pas de retard.

TILFF. LE PONT DE DE TILFF. Photo Michel Tonneau
TILFF. LE PONT DE DE TILFF. Photo Michel Tonneau ©TONNEAU

Le chantier du nouveau pont de Tilff a débuté il y a un an… pas de retard.

Il y a un an tout juste, le chantier du nouveau pont de Tilff était lancé. Aujourd’hui, les nouvelles sont bonnes : malgré le caractère exceptionnel des travaux, on n’enregistre aucun retard. Comme on peut le constater sur place en effet la nouvelle structure relie déjà les deux rives. Fin 2020 si tout va bien, le pont sera inauguré.

Bonne nouvelle donc car, dans ce dossier, les retards furent légion. C’est au début des années 2000 en effet que le remplacement du pont fut mis à l’agenda dans la commune d’Esneux. Durant 15 ans toutefois, une structure provisoire (louée et plombant les finances publiques) a fait office de pont, le temps pour les autorités de trancher sur la localisation de la nouvelle structure.

Le 6 juin 2018, le premier coup de pelle était donc donné ; les chiffres délivrés à l’époque restent "corrects". Globalement, ce sont 2 années et demi de travaux qui sont prévues, la fin du chantier étant attendue pour fin 2020. Le montant des travaux est de 14,6 millions, financés à raison de 50 % par Infrabel, le solde étant principalement assumé par la Région wallonne.

"Aujourd’hui nous n’enregistrons pas de retard mais il y a un changement de phasage, ce qui ne devrait pas poser de problème", explique Adrien Calvaer, échevin de l’Urbanisme. "Une première partie de la structure est donc construite", poursuit Bernard Marlier, échevin des Travaux, "actuellement, les hommes sont occupés à creuser le rocher", soit cette partie qui doit "accueillir", en rive gauche, le trafic automobile.

Pour rappel, le pont de Tilff, nouvelle version, c’est un pont inédit qui avait fait l’unanimité en ceci qu’il permettait de conserver un lien entre les deux rives, près du centre mais en évitant le passage à niveau. Comment ? En traversant l’Ourthe de façon peu conventionnelle, "de biais", de quoi permettre une pente plus douce… En outre, ledit pont est réalisé sur deux étages. Le trafic automobile passera sur la partie supérieure et effectuera un virage le long de la paroi rocheuse avant de revenir sur le nouveau rond-point près de la gare. Le niveau "zéro" sera quant à lui réservé aux piétons et aux cyclistes, avec un lien direct avec la place de Tilff et le Ravel.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be