J'aime ma commune / Héron : pour un accès citoyen retrouvé au Bois de Ferrières

Son acquisition par la commune complète le développement du Moulin de Ferrières.

J'aime ma commune / Héron : pour un accès citoyen retrouvé au Bois de Ferrières

Il se passe toujours quelque chose au Moulin de Ferrières, lequel est situé à Lavoir dans l’entité de Héron… C’est ainsi notamment qu’avant qu’il ne soit décidé un reconfinement en octobre dernier, la Fête des pommes a réuni plus de 1 000 visiteurs.

Comme expliqué par Isabelle Ebroin, en charge de la communication, l’idée était alors d’offrir aux promeneurs tant un entretien des sentiers balisés que la réédition de nouvelles cartes. Et depuis lors, le site s’est en outre doté d’une toute nouvelle identité visuelle.

Préalablement, lors des consultations menées dans le cadre de l’Opération de développement rural qui a été relancée il y a peu, les citoyens ont fait part de leur attachement aux espaces boisés de la commune. Laquelle est idéalement située entre Hesbaye et Condroz.

"Plusieurs sentiers existent mais ils sont majoritairement inaccessibles car ils relèvent du domaine privé", explique Isabelle Ebroin. La commune a donc voulu saisir l’opportunité d’une acquisition publique du Bois de Ferrières qui est situé dans le voisinage direct du Moulin éponyme.

"Cela permet d’une part de répondre à cette attente mais aussi de compléter le projet de développement du Moulin de Ferrières." Lequel a été acquis en 2015 par la commune de Héron. Quant au propriétaire du Bois, il s’agit du CPAS de Liège, son prix étant fixé à 150 000 euros.

"Du retard a été pris à cause du coronavirus", précise Isabelle Ebroin, la volonté initiale étant de pouvoir inaugurer le site dans le courant de l’été dernier. Du moins, le lieu d’accueil touristique, la boulangerie et le restaurant, soit la première phase du projet.

S’il reste deux autres phases à réaliser, l’objectif étant d’y créer un centre d’interprétation autour de la meunerie, un groupe de travail a planché sur le Bois. "Il s’agit d’en faire un site intégré et global ainsi qu’un parc rural."

Surplombant le Moulin et d’une superficie de 13 hectares, il présente une biodiversité exceptionnelle, notamment grâce à la présence d’une charmaie-chênaie et d’un bois de galerie abritant une espèce nocturne protégée.

Des contacts ont été pris avec le Département Nature et Forêt et le Parc naturel Burdinale-Mehaigne à qui la gestion sera confiée. Un sentier didactique sera notamment créé, permettant de relier le Château de Moha.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be