Femmes et enfants en sécurité à Liège !

LIèGE Cinq chambres supplémentaires à destination de femmes et enfants victimes de violences.

Defgnée Jessica
Femmes et enfants en sécurité à Liège !

Les travaux et aménagements se terminent au sein de ce bâtiment qui, dès le 1er décembre, accueillera des femmes, avec ou sans enfant(s), victimes de violences conjugales et intrafamiliales. Pour des raisons évidentes de confidentialité, le lieu est gardé secret.

Ce bâtiment, à Liège, comprend cinq chambres, dont deux studios avec kitchenette et salle d'eau "pouvant accueillir une dame avec un enfant et présentant l'avantage de permettre à la personne de s'exercer à reprendre sa vie en main dans un cadre sécurisé", a souligné lundi Antoinette Corongiu, directrice générale du Collectif contre les Violences Familiales & l'Exclusion (CVFE). "Il est également possible d'accueillir une famille plus importante, soit une plus petite famille et une dame seule. La capacité maximale est de huit personnes afin qu'elles gardent leur intimité. Il y a également un espace communautaire, avec cuisine, destiné à créer des liens".

Cette nouvelle maison d’accueil porte le nom de la marraine du CVFE, la chanteuse d’origine burundaise Khadja Nin. L’infrastructure telle qu’elle l’a découverte ce lundi résulte d’un appel à projets lancé par la Wallonie suite à l’augmentation de 30 %, durant le confinement, des appels vers la ligne d’écoute téléphonique dédiée aux violences conjugales…

Loin de la réalité…

Au total, sur la Wallonie, il est ainsi question de 67 places supplémentaires à destination de structures spécialisées dans l’accueil de femmes victimes de violences. Ce qui répond visiblement à un besoin sachant que le CVFE comptabilise pas moins de 300 demandes non rencontrées par an…

"Si les chiffres énoncés sont déjà importants, ils sont en dessous de la réalité car il y a toutes ces femmes qui n'osent pas parler, qui ont peur, qui n'ont pas les moyens de partir… Autant de raisons qui font qu'elles ne se déclarent pas", a relevé Khadja Nin, qui s'est dit d'autant plus motivée à se mobiliser contre les violences à l'égard des femmes et enfants.

A noter que ce projet a été envisagé à travers la coopérative immobilière liégeoise Les Tournières, qui a acquis le bâtiment pour ensuite le mettre à la disposition du CVFE.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be