Mort de Luca : son beau-père reste en prison

Pietro Randazzo a comparu ce lundi devant la chambre du conseil de Liège

Mort de Luca : son beau-père reste en prison
©dr

Après avoir été placé sous mandat d'arrêt, jeudi dernier, pour homicide et tentative d'homicide, Pietro Randazzo (30 ans) a comparu, ce mardi matin, devant la chambre du conseil de Liège. Son mandat d'arrêt a été confirmé et Pietro Randazzo restera donc en prison.

Pour rappel, mercredi vers midi, un drame s’est joué, rue de Bois-de-Breux à Jupille (Liège). Il a coûté la vie à Luca Pisciotto, un jeune Liégeois âgé d’à peine 21 ans.

Après 9 ans de vie commune, Madeleine, la maman de Luca a décidé, en octobre dernier, de mettre un terme à la relation sentimentale qu’elle entretenait avec Pietro Ra., un habitant de Grâce-Hollogne âgé de 30 ans.

Une décision que Pietro a mal accepté et ce d’autant moins que Madeleine a très vite “refait sa vie”.

Du coup, alors que la séparation était consommée, Pietro n’a eu cesse d’embêter le nouveau couple et a fini par se présenter, par deux fois, au domicile de son ex. Si sa visite du 18 décembre était déjà fort désagréable, celle effectuée deux jours plus tard, a valu à Pietro de se retrouver au palais de justice de Liège.

En effet, le 20 décembre, le trentenaire est arrivé à Jupille et n’a rien trouvé de mieux à faire que de crever les quatre pneus de la voiture du nouvel ami de Madeleine. Les deux fois, plainte a été déposée et Pietro s’est donc retrouvé privé de liberté. Déféré au parquet de Liège, l’homme qui n’avait aucun antécédent judiciaire (mais qui était connu pour des faits de violence en 2012, déjà sur Madeleine) a été remis en liberté sous conditions. L’une d’entre elles était évidemment de ne plus importuner Madeleine. Il avait également accepté l’idée d’un suivi psychologique.

Les semaines ont passé et, manifestement, Pietro n’a pas réussi à surmonter davantage la séparation. Ainsi, ce mercredi, l’homme s’est présenté au domicile de Madeleine. Selon les premières bribes d’information, il avait pris un couteau avec lui.

Les circonstances ne sont pas encore clairement établies, mais il semble, selon les premières déclarations de Madeleine, que Pietro était venu sur place avec l’intention de la tuer avant de mettre fin à ses jours.

Il se serait donc jeté sur elle et a commencé à l’étrangler à tel point que la malheureuse a perdu connaissance. Pietro a alors relâché son étreinte. Madeleine a repris connaissance et est parvenue à envoyer un message de détresse à sa sœur. Celle-ci a prévenu Luca qui était à son travail. entre-temps, Madeleine est parvenue à prendre la fuite pour se réfugier chez sa sœur.

Le jeune homme, lui, s’est immédiatement mis en route. Il a tenté de joindre sa maman, en vain. Il est arrivé à Jupille quelques minutes plus tard pour la secourir, ignorant qu’elle n’était plus là. Là, les deux hommes se sont rapidement disputés à l’extérieur de la maison et Pietro a sorti son couteau en portant 5 coups à son jeune rival. Touché quatre fois dans le torse (le dernier étant un coup de défense à la main), Luca s’est effondré. Pietro a ensuite pris la fuite à bord de sa petite Fiat.

L’alerte avait été donnée par la sœur de Madeleine, mais à l’arrivée de la police, Luca était très mal en point et a succombé à ses blessures quelques instants plus tard.

Pietro, lui, était introuvable et ce, malgré plusieurs perquisitions et autres visites domiciliaires. Il a fini par se présenter, mercredi soir, au commissariat de police de la rue Natalis, à Liège, avec l’issue judiciaire que l’on connaît.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be