Un chiot sauvé et adopté par un pompier liégeois (photos)

Tessy, 3 mois, a été lâchement jetée dans la Meuse par sa première propriétaire.

Un chiot sauvé et adopté par un pompier liégeois (photos)
©D.R.

Dimanche 8 mai, jour de fête des Mères, les pompiers du poste d’Hermalle sont appelés à 8 h 30 pour un chiot coincé au niveau du pont de Haccourt, entre une péniche et le bord. “À notre arrivée, le chiot s’était décoincé, avait retraversé le canal, et était remonté par le côté incliné”, relate Johan, pompier du peloton 2/1. “Le chiot était très affaibli et ne marchait quasiment plus. On l’a repris avec nous pour le sécher au poste, le temps que la police fasse son enquête.”

Le chiot étant pucé, il n’aura pas fallu longtemps à la police pour retrouver l’éleveur qui lui a remis les coordonnées de la propriétaire. Celle-ci venait d’adopter le chiot le samedi matin auprès de l’éleveur. Le même jour, à 23 h, elle rappelait l’élevage pour le rendre, se plaignant que l’animal ne lui convenait pas et aboyait trop, en particulier durant la nuit. Faisant face à un refus, elle jetait sans pitié l’animal le lendemain dans la Meuse…

Un chiot sauvé et adopté par un pompier liégeois (photos)
©D.R.

Aujourd’hui, fort heureusement Tessy, qui a eu 3 mois le 9 mai va bien, et vit désormais chez son sauveur ! “Cela faisait un moment que je pensais adopter un chien à la demande insistante de mes enfants”, témoigne le pompier.

Propriétaire de quatre terrains avec des biquettes et des daims, “j’ai de l’espace pour un grand chien”. “Quand je l’ai vue, elle correspondait à ce que je recherchais et je ne voulais pas qu’elle se retrouve à la SRPA.” Johan a donc tout naturellement décidé d’adopter Tessy, un magnifique chien de berger d’Anatolie. “La propriétaire a fait une lettre d’abandon en nous léguant le chien. J’ai pu récupérer son carnet de vaccination, d’identification, et même son paquet de croquettes !”

Un chiot sauvé et adopté par un pompier liégeois (photos)
©D.R.

La mascotte

Depuis, Tessy “s’est super bien intégrée dans notre famille”. Choyée, elle vit des jours heureux. “Elle est même devenue la mascotte de la caserne”, sourit le pompier.

Une histoire qui finit bien grâce au promeneur qui a prévenu les pompiers, leur intervention et l’adoption par l’un d’eux ! Sans leur intervention, aujourd’hui Tessy ne serait plus de ce monde. Si Johan se réjouit de ce sauvetage, il dénonce le geste impardonnable de cette dame qui a voulu s’en débarrasser tel un vulgaire déchet. “Je témoigne pour ne plus que ça arrive !”.

Un chiot sauvé et adopté par un pompier liégeois (photos)
©D.R.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be