Hesbaye Frost, dommage collatéral de la guerre en Ukraine ?

L’usine de légumes craint de perdre des contrats de production ; les agriculteurs étant appâtés par les cours du blé qui s’envolent.

J-L.T.
Pois
©JPDRO
À Geer, l’usine de Hesbaye Frost suit de près l’évolution du conflit en Ukraine. C’est que, même si l’entreprise spécialisée...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité