Trois-Ponts dit "non" à la fusion avec Stavelot

Le conseil communal de Trois-Ponts s’est réuni lundi soir. Les élus ne veulent pas d’une fusion avec Trois-Ponts.

LC
Trois-Ponts dit "non" à la fusion avec Stavelot
©DEMOULIN BERNARD

Les élus trois-pontois se sont prononcés à l’unanimité lundi soir, lors du conseil communal, il n’y aura pas de fusion avec Stavelot. Cette dernière avait adressé un courrier à sa commune voisine, Trois-Ponts, en mai dernier, afin de discuter d’une éventuelle fusion entre les deux communes.

"Nous ne sommes pas contre Stavelot, mais nous sommes contre une fusion qui ne serait pas équitable. Nous voulons que chacun garde une représentativité communale, explique le bourgmestre de Trois-Ponts, Francis Bairin. Nous ne voulons pas d'une fusion basée sur l'aspect financier et la rationalisation du personnel."

Cette décision ravira probablement de nombreux Trois-Pontois. Sur les réseaux sociaux, les habitants indiquaient ne pas vouloir de cette fusion. "J'ai discuté avec des citoyens ces derniers jours, ils étaient contre une fusion. Les gens ont encore dans la tête les fusions de 72 et 76. Ils ne voulaient pas se faire manger et se retrouver le parent pauvre d'une fusion."

Synergies

Les autorités trois-pontoises ne rencontreront donc pas leurs homologues stavelotains. Elles sont en revanche ouvertes à la mise en place de nouvelles synergies et aux renforcements des liens existants. "On s'entend bien avec Stavelot, il y a déjà beaucoup de collaborations entre nos communes, et on veut les renforcer, voir si on sait les améliorer", conclut le mayeur.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be