Luc Partoune remis en liberté par la Chambre du Conseil

Le parquet ne devrait pas faire appel de cette libération

Luc Partoune remis en liberté par la Chambre du Conseil
©tonneau

Ce mercredi matin, Luc Partoune l’ancien CEO de Liege Airport comparaissait devant la chambre du Conseil de Liège.

L’homme avait été interpellé jeudi soir et interrogé avant d’être inculpé le lendemain, de trafic d’influence, corruption et détournement par une personne exerçant une fonction publique. Présenté au juge d’instruction Richard il avait été placé sous mandat d’arrêt,

À l’issue de l’audience, la chambre du conseil a décidé de la remise en liberté de l’ancien CEO et ce, sous conditions. Le parquet de Liège a 24 heures pour faire appel, mais il semble acquis que ce ne sera pas le cas. Luc Partoune devrait donc recouvrer la liberté dans l’après-midi.

Pour rappel, cette arrestation intervient dans le cadre de l’instruction ouverte à la suite d’une série d’audits de Deloitte commandée par la nouvelle direction de Nethys, qui avait révélé en février 2021 plusieurs dysfonctionnements graves.

Dans le chef de l’ex-CEO de Liege Airport, des anomalies dans son train de vie et ses frais avaient été pointées du doigt. Les analystes de chez Deloitte avaient épinglé une certaine opacité sur les marchés publics, une absence de mise en concurrence, des missions de consultance polémiques et coûteuses, des emplois fictifs et, enfin, des notes de frais internes énormes.

Luc Partoune avait été licencié début février 2021 de son poste de directeur général de Liege Airport pour faute grave. Ensuite, une information judiciaire avait été ouverte au parquet de Liège à son encontre.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be