Avec l'été, c'est la fin de travaux sur le viaduc de Huccorgne (Wanze). D'autres vont débuter à Berloz

Avec l'été, c'est la fin de travaux sur le viaduc de Huccorgne (Wanze). D'autres vont débuter à Berloz
©Evocation/FLEMAL JEAN-LUC

Avec l’arrivée des congés d’été, synonymes de départs en vacances et d’excursions, la SOFICO a dressé le bilan des principaux chantiers de réhabilitation ou de sécurisation que les usagers sont susceptibles de traverser sur les autoroutes et nationales stratégiques de Wallonie.

Notons tout d’abord que près de dix chantiers ont connu ou vont connaître sous peu une libération des voies (fin de chantier ou fin d’une phase conséquente). C’est notamment le cas à Wanze de la réhabilitation du premier pont du viaduc de Huccorgne (E42/A15) qui s’achève à la fin du mois de juillet. Cette fin de travaux permettra de relâcher les voies pendant plusieurs mois avant la poursuite du chantier, en janvier 2023, sur le second pont, supportant les voies vers Namur.

Autre bonne nouvelle, les travaux de désamiantage du pont surplombant et impactant l’E40/A3, à hauteur de Lincent seront achevés le 3 juillet.

Par contre et toujours sur la E40, de nouveaux travaux de désamiantage vont débuter sur le pont 77 de Rosoux-Crenwick/Berloz et ce, en vue de sa future réhabilitation.

Ces opérations, prévues du 7 août au 19 octobre, s’inscrivent dans un chantier global qui vise à désamianter successivement 6 ponts de la E40/entre Hélécine et Remicourt. Les ponts sont traités un à un, en partant de Hélécine pour se rapprocher de Remicourt, afin de limiter l’impact sur la circulation.

Pour chaque pont, les opérations se déroulent de manière identique et impactent les deux sens de circulation : sur une zone localisée à proximité du pont concerné, deux bandes de circulation restent maintenues dans chaque sens avec une vitesse limitée à 70 km/h. Un LIDAR est régulièrement présent pour inciter à lever le pied et contrôler la vitesse des usagers.

Le désamiantage est une opération indispensable à réaliser en vue de la future réhabilitation de ces ponts. Il s’agit de travaux complexes qui nécessitent l’installation d’un caisson étanche, progressant avec le chantier et pour lequel les agents doivent être équipés d’une combinaison de protection.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be