Alleur : Il prostituait sa compagne

Les faits ont été découverts à la suite d’une double tentative d’assassinat commise dans le quartier Sainte-Marguerite

Sarah Rasujew
Alleur : Il prostituait sa compagne
©D.R.

Faton, 28 ans, a écopé de deux ans de prison et une amende de 8 000 euros pour avoir commis des faits de la traite des êtres humains dans le cadre de la prostitution de sa compagne pendant plusieurs années. Les faits ont été découverts à la suite d’une double tentative d’assassinat commise dans le quartier Sainte-Marguerite le 1er février 2020. En effet, le téléphone de Faton a été saisi parce qu’une des connaissances de l’intéressé a été impliqué dans ces faits.

Le téléphone a été saisi le 8 décembre 2020. À la suite de cette analyse, les policiers ont découvert que la compagne du prévenu se prostituait et qu’elle recevait ses clients au domicile conjugal. Les policiers ont constaté la présence de 186 séquences vidéos qui montraient des ébats sexuels entre la jeune femme et divers hommes entre le 18 mai 2020 et le 7 décembre 2020. Lors des messages échangés entre le suspect et sa compagne, les enquêteurs ont découvert des conversations concernant des annonces. Le prévenu interrogeait la jeune femme sur la fréquence des rendez-vous. Il lui a précisé qu’elle travaillait pour rembourser leurs dettes. La jeune femme a évoqué des coups reçus et elle se plaignait un peu de ressources, du fait qu’il la laisse sanas argent, sans nourriture et sans la possibilité de s’acheter des vêtements.

Elle l’a interrogé sur ce qu’il fait avec l’argent qu’elle lui remet. La jeune femme s’est prostituée pendant presque sept années pour le compte de l’intéressé. Alors qu’elle travaillait au ministère des finances, elle ne parvenait pas à faire face aux dépenses de son compagnon. Le tribunal a estimé que la jeune femme n’avait pas travaillé de son plein gré. Le tribunal a également prononcé l’arrestation immédiate du condamné qui faisait défaut.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be