Appel Liège - Trois ans de prison requis contre un homme accusé de l'agression d'une adolescente

Appel Liège - Trois ans de prison requis contre un homme accusé de l'agression d'une adolescente
©tonneau

Le parquet général a requis jeudi devant la cour d'appel de Liège une peine de trois ans de prison ferme contre un homme suspecté d'avoir commis une agression violente et un attentat à la pudeur sur une adolescente. Identifié sur photos, le prévenu conteste être l'auteur des faits. Les faits reprochés au prévenu s'étaient déroulés le 26 mai 2017 à 16h20 sur la Place Saint-Lambert de Liège. Une adolescente avait été abordée par un SDF qui lui demandait le chemin vers la gare du Palais. La jeune femme avait été saisie par la taille et le prévenu lui avait alors porté un coup de poing. Après avoir tenté de l'embrasser, il lui avait lacéré le corps avec un objet coupant et avait tenté de glisser ses mains sous ses vêtements.

La jeune victime était parvenue à repousser son agresseur. Elle l'avait identifié sur un panel d'une centaine de photos. Le prévenu, d'origine algérienne, avait ensuite été expulsé et condamné par défaut.

Alors que le parquet a requis une condamnation à trois ans de prison ferme, l'avocat du prévenu a réclamé son acquittement. Le prévenu continue de contester les faits et, selon sa défense, aucun élément autre qu'une reconnaissance sur photo ne confirme les faits.

Selon Me Maxim Töller, aucun témoin de la scène n'a été identifié. Les caméras orientées sur la scène n'ont pas permis d'identifier le prévenu. Celui-ci n'est pas SDF et l'analyse de son GSM n'a pas démontré sa présence. Subsidiairement, l'avocat a réclamé une peine assortie d'un sursis.

L'arrêt sera prononcé le 8 septembre.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be