Liège : Elle essaye de se faire mettre en prison pour se protéger

La suspecte n'a eu de cesse que de provoquer les policiers et les autorités

Sarah Rasujew
Liège : Elle essaye de se faire mettre en prison pour se protéger
©D.R.

Une Liégeoise âgée de 19 ans, vient de bénéficier d’une suspension du prononcé devant le tribunal correctionnel de Liège devant lequel elle devait répondre d’une multitude de faits d’outrages à agents. La jeune fille s’est retrouvée poursuivie pour trois dossiers distincts dont la majeure partie des préventions représente des outrages ou des rebellions…

Elle devait notamment répondre d’avoir outragé plus d’une dizaine de policiers de la zone de police de Liège, mais aussi avoir endommagé un écran d’ordinateur et un Plexiglas dans un commissariat Liégeois. Elle a également été condamnée il y a peu pour un vol de vêtements. En réalité, il est apparu lors de la précédente audience qu’elle désirait ardemment soit se faire enfermer en prison soit être hospitalisée. Un comportement si incompréhensible que certains membres du parquet se demandaient même si la jeune femme ne présentait pas un trouble mental. La réalité était bien plus sombre. Rejetée de toutes parts, sans aucune attache, elle est en danger dans le squat dans lequel elle loge.

Elle se fait régulièrement agresser. Lors de cette audience, à la demande du juge, une autre dame présente dans la salle d’audience a brièvement expliqué à la jeune fille la dureté du milieu carcéral. Un témoignage poignant qui a fait réfléchir la jeune fille et qui a provoqué l’aveu des véritables raisons pour lesquelles elle essayait par tous les moyens de se faire incarcérer. Le tribunal a décidé de lui accorder cette mesure de faveur dans l’espoir qu’elle réussisse à retrouver une vie un peu plus apaisée.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be