Liège : tombé à l'eau, il voulait juste des vêtements secs !

Nabil nie s'être introduit par effraction dans un bâtiment public pour y voler... même si un butin était préparé

Liège : tombé à l'eau, il voulait juste des vêtements secs !
©IPM

A croire Nabil, un jeune homme de tout juste 18 ans et en situation de séjour illégal, tout ce qui lui est arrivé, jeudi à l’aube, est un énorme malentendu…

En effet vers 6 h 30, en employé du Service Publique de Wallonie (SPW) est arrivé sur son lieu de travail, un bâtiment situé le long du boulevard de l’Ourthe, à Liège. Il s’est alors aperçu que la porte d’entrée métallique avait été forcée. Il a entendu des bruits à l’intérieur et a immédiatement appelé la police.

Les forces de l’ordre se sont rapidement rendues sur les lieux et ont tout aussi vite interpellé Nabil qui se cachait à l’intérieur. Une fois chose faite, les policiers se sont rendu compte que plusieurs portes avaient été forcées ainsi que les vestiaires de plusieurs membres du personnel. De l’outillage avait été également été embarqué sur une brouette, prêt à être emporté.

Interrogé sur le sujet, Nabil a tout nié en bloc. Il a ainsi expliqué que, vers 5 heures, il se promenait le long du canal et est malencontreusement tombé à l’eau.

Il a vu le bâtiment et a pénétré à l’intérieur, non pas pour vraiment voler, mais dans le but de trouver des vêtements secs, pour se changer. L’histoire ne dit pas s’il serait venu les rapporter après…

La brouette chargée, ce n’est pas lui mais probablement un voleur… qu’il a dû mettre en fuite.

C’est donc avec la volonté de le mettre bien au chaud et bien au sec, qu’il a été privé de liberté et déféré, vendredi matin, au parquet de Liège.

Là son dossier a été mis à l’instruction avec demande de mandat d’arrêt.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be