Une nouvelle cureuse pour la commune de Chaudfontaine

Pour réaliser des travaux de curage d’égouts, d’aspiration d’avaloirs ou de pompage d’eau dans les bâtiments, avec priorité de passage dans les quartiers inondés.

Une nouvelle cureuse pour la commune de Chaudfontaine
©D.R.

Suite aux inondations de l'été dernier, les communes liégeoise s'équipent pour reconstruire leur territoire et faire face aux événements futurs.

La commune de Chaudfontaine vient ainsi d’acquérir un nouvel outil de curage qui lui permet d’être autonome, plus rapide et plus efficace pour réaliser des travaux de curage d’égouts, d’aspiration d’avaloirs ou encore de pompage d’eau dans les bâtiments.

"Cette nouvelle machine circulera dans toute la commune, avec bien entendu, chacun le comprendra, une priorité de passage dans les quartiers qui ont été inondés. En effet, ces opérations de curage des égouts et des avaloirs sont indispensables dans le cadre de la reconstruction de nos vallées", explique la commune de Chaudfontaine.

Depuis les inondations, les égouts absorbent davantage de gravats et de crasses, lesquels occasionnent des engorgements successifs. "Il était devenu urgent pour notre commune de disposer d'une telle machine". Une démonstration était d'ailleurs organisée ce jeudi près du Casino.

En parallèle, la commune a créé une dalle de décantation aux normes, avec un séparateur d'hydrocarbures. "Cette dalle nous permet d'éviter d'aller à la station A.I.D.E de Liège-Oupeye en tracteur. Un gain de temps appréciable, une efficacité renforcée !"

Cette machine performante, mise au point par la société liégeoise Joskin, offre de nombreux avantages pour la commune. "Jusqu'à présent, en plus de nos équipes communales, nous avions recours à une entreprise extérieure pour ces travaux de curage, avec des délais parfois longs et des coûts importants."

Une nouvelle cureuse pour la commune de Chaudfontaine
©D.R.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be