Michel Daerden, 10 ans déjà : le message émouvant de son fils Frédéric!

"Tout le monde aime Papa", aimait-il rappeler.

Michel Daerden, 10 ans déjà : le message émouvant de son fils Frédéric!
©BELGA

Il y a dix ans tout juste, une figure politique inégalée nous quittait. Une icône, une star du genre pourrait-on même écrire... Le 5 août 2012, Michel Daerden décédait.

Quelques jours plus tôt en effet, au coeur de l'été, alors qu'il était en vacances dans le sud de la France, comme il en avait l'habitude - il avait loué une maison avec vue sur la mer à Saint-Raphaël, rejoignant sur place sa fille Elena - Michel Daerden, "Papa", mangeait seul dans un restaurant où il s'effondra soudainement. Il venait d'être victime d'un malaise cardiaque, un second suivra. Il fut alors pris en charge par les secours, transporté à l’hôpital de Fréjus où il fut plongé dans un coma artificiel. Il ne se réveillera jamais. Michel Daerden allait fêter ses 63 ans.

Celui que l'on surnommait le Socialiste à la Porsche était parti de rien... et avait atteint des sommets en politiques. Surdoué avec les chiffres, il exercait le métier de réviseur d'entreprises, ce qui lui avait valu un certaine renommée et un sérieux carnet d'adresses. Cette fonction lui sera préjudiciable lorsqu'il gravira les échelons politiques. Il fut tour à tour conseiller communal, échevin, bourgmestre, député et ministre, régional et fédéral.

Surtout, son visage et sa gouaille firent le tour de la planète à la suite d'une émission où son amour pour le vin apparaissait plus évident que jamais. Mais cet épisode qui aurait mis un terme à la carrière de plus d'un n'a aucunement perturbé le patron du PS liégeois... que du contraire, sa popularité a littéralement explosé. "Tout le monde aime Papa", aimait-il rappeler.

Ce 5 août 2022, dix ans après sa mort, son fils, le ministre Frédéric Daerden, qui était particulièrement proche de son père, a diffusé un témoignage émouvant sur les réseaux.

"Papa, 10 ans déjà.

Tu as non seulement été attentif à notre évolution,

à notre avenir, mais surtout tu as voulu nous

apprendre...

C'était sûrement ton âme de pédagogue.

C'était aussi et simplement ton obsession de

préparer le jour où tu ne serais plus là.

Tu étais fier de nous, de tes trois enfants et de tes

deux petites filles. Aujourd'hui, ton arrière petit-fils a rejoint la famille. J'aurais tellement aimé que tu le vois.

Saches que nous sommes également très fiers de

toi, de ce que tu as fait pour nous et pour les autres.

Tu étais pour moi plus qu'un papa, tu étais mon

ami, tu étais mon complice, tu me manques toujours énormément. Le souvenir que tu as laissé dans le cœur de millers de personnes qui me parlent de toi au quotidien est le plus précieux des réconforts".

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be