Liège : Il menace de la décapiter

Le suspect a défoncé la porte de la victime et y a volé des photos de son jeune bébé

Sarah Rasujew
Liège : Il menace de la décapiter
©D.R.

Hicham, 39 ans, a bénéficié d’une probation autonome d’une durée de deux ans devant le tribunal correctionnel de Liège après avoir commis du harcèlement et de nombreuses menaces envers la mère de son enfant pendant près d’une année. En septembre 2020, Hicham a eu une relation sexuelle avec une dame. Cette relation était sans lendemain, mais la dame était enceinte de ses oeuvres. La jeune femme refusait que l’intéressé reconnaisse l’enfant, mais lui ne voyait pas les choses de la même manière.

Il souhaitait imposer à la mère le nom et le prénom de l’enfant. Les relations se sont dégradées. Hicham s’est alors montré de plus en plus harcelant. Il a envoyé des centaines de messages et appelé des centaines de fois alors que la dame lui a fait savoir qu’elle ne souhaitait plus avoir de contacts. Hicham l’a menacée des pires maux. Il a notamment déclaré qu’il allait la décapiter ou encore manger son cerveau… Il a défoncé la porte de l’habitation de la victime en novembre et décembre 2021. Il s’est introduit dans les lieux notamment pour y voler des photographies de l’enfant.

Il a également téléphoné à la mère de la jeune femme pour lui faire parvenir des menaces. Il a commis ces faits entre juillet 2021 et mai 2022, moment où il a été mis sous mandat d’arrêt. Lors de la précédente audience consacrée à son affaire, Hicham a demandé à bénéficier d’une suspension du prononcé. Le tribunal n’a pas suivi cette demande estimant que cette mesure était de nature à banaliser les faits dans l’esprit du prévenu. La juge a souligné le caractère particulièrement désagréable des faits et les conséquences de ce comportement sur la victime. Si le prévenu ne se conforme pas à toutes les conditions imposées par le jugement, il devra purger une peine de deux ans de prison ferme.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be