Chaudfontaine : Campagne d'arrachage des renouées asiatiques suite aux inondations

Avec les inondations de juillet 2021, la renouée du Japon, une plante invasive fréquente sur les berges des rivières, menace les parcs et les jardins.

Chaudfontaine : Campagne d'arrachage des renouées asiatiques suite aux inondations
©D.R.

Les renouées asiatiques sont des plantes invasives largement répandues à travers toute la Wallonie, où elles sont principalement disséminées par l'homme. Elles sont très difficiles à éliminer. Il est toutefois possible de freiner leur dissémination, en pratiquant l'arrachage précoce, en adaptant les pratiques d'entretien des bords de route et en veillant à ne pas déplacer les terres qu'elles contaminent.

La semaine dernière, le Contrat de Rivière Vesdre a mené une opération d’arrachage de renouées asiatiques sur les berges du parc de Hauster à Chaudfontaine. Les inondations de juillet 2021 ayant disséminé des fragments de renouées asiatiques au sein des zones sinistrées.

La commune lance un appel aux calidifontains : "Il faut agir maintenant !"

"Si votre jardin a été touché par les inondations, ne tardez pas à le parcourir et à vous mettre en quête d’éventuelles boutures de renouées à éliminer"

Les boutures ne s’enracinent en effet pas de suite en profondeur dans le sol et peuvent être assez facilement éliminées durant les deux premières années faisant suite aux inondations, autrement dit en 2022 et 2023.

"Les boutures doivent être extraites avec leurs racines à l'aide d'une fourche-bêche ou d'un piochon pour être sûr de ne rien laisser dans le sol, avant de les rassembler dans un sac", précise la commune.

Chaudfontaine : Campagne d'arrachage des renouées asiatiques suite aux inondations
©D.R.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be