Liège : Le jeune homme est mort étouffé lors d'une fête étudiante

Inciter une personne à boire de l’alcool au point qu’elle soit malade ou en meure est pénalement répréhensible

Sarah Rasujew
Liège : Le jeune homme est mort étouffé lors d'une fête étudiante
©D.R.
Le parquet ne s'est pas opposé à des peines de travail devant tribunal correctionnel de Liège pour Thomas, Lydie, Vincent, Amaury et Enzo âgés de 21 à 24 ans, des étudiants qui doivent répondre du décès d'Axel Leroy, mort lors d'une "bleusaille", une soirée estudiantine festive qui s'est...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité