Cristal park : vente de terrains "gelée"

SERAING Et donc pas de bureaux et logements sur des terrains de La Maison sérésienne?

Defgnée Jessica
Cristal park : vente de terrains "gelée"

En août dernier, nous indiquions que La Maison sérésienne s’était fait remonter les bretelles par sa tutelle, la SWL (Société wallonne du logement) concernant les terrains appartenant à cette société de logement de service public qui sont inclus dans le périmètre défini dans le cadre du projet de reconversion du site des cristalleries du Val Saint-Lambert (Cristal Park). Un dossier toujours plus controversé…

Il est ainsi question de onze hectares destinés, dans le cadre du Cristal Park, à accueillir des logements et, dans une moindre mesure, des bureaux. Dans le courrier adressé à La Maison sérésienne, la SWL faisait état de deux compromis de vente signés avec la société Immoval (chargée de la mise en œuvre du Cristal park), en 2009 et 2016, sans son approbation préalable... "Force est de constater que pour aucune de ces ventes, la procédure régie par l'arrêté du gouvernement wallon du 5 décembre 2008 relatif à la cession et à l'acquisition de droits réels d'un bien immobilier par une SLSP (NdlR : Société de logement de service public) n'a pas été respectée", pouvait-on y lire.

Procédure qui, toujours dans ce courrier, aurait été rappelée à deux reprises courant 2021… "Or, il s'avère qu'à ce jour, aucun dossier n'a été introduit par votre société auprès de la SWL. Ceci est d'autant plus interpellant qu'une enquête publique serait en cours sur le site" (Ndlr : concernant le projet de bureaux).

Le conseil d’administration de La Maison sérésienne a répondu à ce courrier, notamment en demandant des précisions.

Audition

On sait, par ailleurs, qu'une instruction a été diligentée et qu'un rapport a été présenté au conseil d'administration de la SWL, le 19 septembre dernier. Comme l'a précisé le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Christophe Collignon, alors interrogé en commission du Parlement par la députée Alice Bernard (PTB), il en ressort que la SLSP "n'aurait pas respecté plusieurs dispositions réglementaires prévues dans le cadre de la cession de droit d'un bien immobilier".

Si bien que le conseil d'administration de la SWL a décidé, toujours selon la réponse du ministre Collignon, de convoquer La Maison sérésienne, "sur la base des dispositions prévues à l'article 174, § 2, en donnant délégation au directeur général de procéder à l'audition de la SLSP". De plus, le CA a décidé d'enjoindre La Maison sérésienne, "à titre conservatoire, à suspendre le projet de cession de biens immeubles dans le cadre du dossier Cristal Park".

Une réponse qui satisfait le PTB… "Cette suspension, si elle est confirmée et maintenue, devrait empêcher la construction des bureaux dans la forêt et hypothèque aussi la construction de logements sur les terrains de La Maison sérésienne qui étaient liés à cette tentative de vente. C'est la preuve que le travail d'analyse du dossier et de dénonciation des faits frauduleux que nous avons entrepris a été bien fait", soulignent la députée et son collègue Damien Robert, conseiller communal à Seraing.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be