Mort tragique du policier Amaury Delrez à Spa: "J’ai peur de me souvenir", affirme l’accusé

Les enquêteurs ont évoqué les contacts téléphoniques de l’accusé et de son entourage pour venir le chercher dans le gîte où il s’était réfugié.

Belga
TONGEREN ASSIZES TRIAL MURDER AMAURY DELREZ
©BELGA

À la demande de son avocat Dimitri de Béco, Yvo Theunissen s'est exprimé une nouvelle fois mardi aux assises de Tongres et a donné une autre version en affirmant que "c'est un événement terrible, j'ai peur de m'en souvenir".

Lundi, il affirmait pourtant ne pas se rappeler, ou ne pas vouloir se rappeler, avoir tiré sur le policier le 26 août 2018.

Vidéo, coups de fil pour venir le chercher…

Les enquêteurs ont montré une vidéo amateur sur les trajectoires de fuite de l’accusé, de son frère et de leur ami, après qu’Amaury Delrez a été abattu. Ils ont aussi évoqué les contacts téléphoniques d’Yvo Theunissen avec une amie et avec sa mère pour leur fournir les détails des endroits où venir le chercher.

Le frère et l’ami étaient déjà retournés dans le Limbourg néerlandais où ils se sont présentés à la police de Brunssum. C’est finalement le père qui s’est révélé être le plus proche pour venir chercher l’accusé là où il s’était réfugié.

Le père Theunissen était en route vers le gîte où se cachait son fils lorsqu’il a croisé un combi de police. Yvo Theunissen a été interpellé peu après.

Il avait déjà brûlé son GSM, quelques fragments carbonisés ont pu être récupérés. Des photos montrent aussi l’accusé dans un fauteuil, avachi par l’alcool et la prise de speed, 7,5 heures après les faits.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be