Le Liégeois risque jusqu'à 2,5 millions d'euros d'amende pour une fraude au carburant

Il comparaît devant le tribunal correctionnel de Hasselt et a envoyé son... chat pour se défendre !

 Photo prétexte vol d’essence.
Il risque une lourde amende. ©BELGAIMAGE

Un Liégeois risque, outre une peine de huit mois de prison, une amende de 2,5 millions d'euros pour une fraude au carburant. L'Administration générale des douanes et accises s'est constituée partie civile lundi afin de récupérer des droits d'accises éludés sur quelque 142.000 litres de diesel. Pour toute réponse, le prévenu de 39 ans a envoyé son chat devant le tribunal correctionnel de Hasselt.

Le 26 juin 2020, l'homme avait été interpellé au volant de son camion alors qu'il transportait plusieurs milliers de litres de mazout de chauffage. L'enquête avait permis de remonter jusqu'à un entrepôt, situé à Saint-Trond, abritant une quarantaine de véhicules lourds chargés de réservoirs remplis pour leur part de gasoil a priori décoloré. Aucune installation permettant de faire perdre sa couleur rouge au fioul n'a cependant été retrouvée sur place.

Le Liégeois nie toute fraude au carburant.

Le tribunal rendra son jugement le 19 décembre.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...