Huit étages dédiés au cancer

Visitez, ce samedi, l'Institut de Cancérologie Arsène Burny du CHU de Liège.

J. Def.
L'Institut de Cancérologie Arsène Burny sera accessible au public ce samedi, de 10 h à 17 h.
L'Institut de Cancérologie Arsène Burny sera accessible au public ce samedi, de 10 h à 17 h. ©DR

"Nous allons tous mourir. Quatre mots qui décrivent la fragilité de la vie", c'est en ces termes peu encourageants, même si conformes à la réalité, que Philippe Boxho, président du conseil d'administration du CHU de Liège, a pris la parole ce vendredi à l'occasion de l'inauguration de l'Institut de Cancérologie Arsène Burny (ICAB). Un centre qui s'est fait attendre puisque les travaux ont débuté en 2014... Il a donc fallu 8 ans avant que le CHU ne dispose de son nouveau centre dédié à la prise en charge des patients atteints d'un cancer, que l'on présente comme étant une première en Wallonie dans le sens où soins et recherche sont réunis en un même lieu.

Un centre qui a d'autant plus sa raison d'être au regard des constatations posées par le monde médical, les maladies chroniques l’emportant sur les maladies aiguës au point d'être la première cause de mortalité (60 %) et de représenter près de la moitié des consultations médicales! "Le cancer, considéré comme une maladie chronique, position que partage l’OMS, pourrait devenir la première cause de décès en 2030 et mettre en péril les soins de santé, constat mis en évidence par le baromètre belge du cancer 2021 et publié en février 2022", a relevé Christie Morreale, ministre wallonne en charge de la santé.

Selon ce rapport, le nombre de cas de cancers diagnostiqués dans le monde ne cesse d’augmenter chaque année... Un chiffre inquiétant qui ne s'annonce pas en s'améliorant en raison, notamment, du vieillissement de la population... "Dans les pays occidentaux, déjà, le cancer est la deuxième cause de décès. En Belgique, un peu plus de 70 000 nouveaux cas de cancer sont enregistrés chaque année (soit plus de 190 nouveaux cas de cancer par jour) et une augmentation de plus de 13 000 nouveaux diagnostics supplémentaires est attendue d’ici 2030. Au niveau européen, la Belgique occupe la triste quatrième place en termes de risque de cancer", a ajouté la ministre.

Plus de 3 000 cas par an!

Et la ministre Valérie Glatigny, en charge de la recherche scientifique en Fédération Wallonie-Bruxelles, de relever que le cancer touche, dans notre pays, un homme sur trois et une femme sur quatre avant 75 ans.

Au CHU de Liège, on dénombre chaque année plus de 3 000 nouveaux cas, plus de 13 000 patients suivis et plus de 100 000 visites. A travers son nouveau centre, l'institution entend proposer une prise en charge pluridisciplinaire du patient. Le bâtiment est organisé sur huit étages, dont quatre dédiés aux patients. Si certaines activités (radiothérapie, médecine nucléaire, imagerie oncologique) y sont installées depuis février dernier, l’hôpital de jour, le centre de bien-être Oasis et les cabinets de consultations (polyclinique) seront accessibles dès lundi aux niveaux -1 et 0. Le déménagement est prévu ce dimanche. Afin de permettre au public de découvrir les installations, une journée portes ouvertes est organisée ce samedi, de 10 h à 17 h.

Quant aux laboratoires, ils doivent déménager courant 2023.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be