Rania, la jeune fille de 18 ans qui avait disparu jeudi dernier a été retrouvée

Tout le week-end, beaucoup de monde s’était mobilisé pour retrouver la jeune femme qui n’avait plus donné signe de vie depuis jeudi dernier.

Logo-Child-Focus-Belga-Siska-Gremmelprez.jpg
©DR

Originaire de Sprimont, Rania âgée de 18 ans, ne donnait plus signe de vie depuis le 1er décembre. Un avis de recherche avait été lancé sur les réseaux sociaux par les membres de sa famille qui indiquait : “Rania devait se rendre à son stage situé à Beaufays et elle n’y a jamais mis les pieds… Elle aurait été aperçue la dernière fois le 1er décembre, au matin, à Chênée. Son téléphone est coupé depuis le 1er décembre à 20 heures”.

La police fédérale avait alors lancé un avis de recherche officiel hier dans la journée et précisait que la jeune sprimontoise "avait quitté son domicile de Sprimont à bord du bus de la ligne 65 en direction de Chênée. À 14 h 15, la jeune femme a pris le bus de la ligne 10 au viaduc de Bois-de-Breux en direction de Romsée. Elle est descendue à 14 h 20 à Beyne-Heusay au niveau de la maison communale. Depuis, elle ne s’est plus manifestée”.

Sur ordre du bourgmestre de Sprimont, samedi, des recherches avaient été lancées dans la région. Un hélicoptère de la police fédérale équipé de caméras thermiques a également été utilisé. Ces recherches n’avaient rien donné.

Bonne nouvelle ce dimanche après-midi puisque la police fédérale indique que Rania "a été retrouvée en bonne santé. Merci pour votre collaboration".

La jeune fille est rentrée d'elle-même peu après 13 heures. Elle a été emmenée à l'hôpital par précaution. Elle sera entendue ce lundi.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be