Chaudfontaine : Le policier informe d’une enquête pour terrorisme !

Il a laissé son ancienne belle-sœur dans la pièce avec l’ordinateur ouvert sur le dossier de son ex-compagnon

Sarah Rasujew
 Durant le mois de novembre, une centaine de policiers namurois ont mené des actions de sécurisation.
Le policier informe d'une enquête terroriste ©ÉdA – Florent Marot 
Un policier de Chaudfontaine âgé de 49 ans a bénéficié d’une suspension du prononcé devant le tribunal correctionnel de Liège pour avoir consulté les antécédents d’une personne en dehors de toute enquête, mais également avoir involontairement informé cette même personne qu’elle était sous le coup d’une enquête pour terrorisme ! C’est l’homme qui était sous le coup de...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité